Edito 2016

4 communes, 16 compagnies programmées, 2 créations originales en coproduction, 5 créations de l’année 2016, 50 représentations sur 5 jours de festival. 

 

Plus que jamais …

Plus que jamais, les artistes qui s’expriment « à l’extérieur » veulent profiter des grands espaces et se laisser le champ libre … Le champ libre de s’inventer un spectacle au fil de l’eau, de jouer en toute sécurité avec le feu et d’humer à pleins poumons l’air du temps.

Ici la création se dilue à toute vapeur dans sa dimension poétique, humoristique et sociale ; les corps virevoltent au gré des vents.

A Alès, l’écho des Cévennes résonne à l’international, à l’invention de nouvelles formes.

Pour le plaisir partagé avec tous.

Bon Cratère Surfaces !

Denis Lafaurie

Directeur du Cratère, scène nationale d’Alès

 

Petite histoire …

8, 9 et 10 juillet 1999 : première édition de Cratère Surfaces, le premier festival consacré aux arts de la rue dans le Languedoc-Roussillon. Denis Lafaurie, le directeur du Cratère, la scène nationale d’Alès, décide de sortir son théâtre dans la rue et d’aller au-devant de ceux qui n’osent franchir ses portes. Il veut ainsi prouver que ce qu’ont à dire les artistes dans la rue est aussi intéressant que ce qu’ils ont à dire dans les salles. Les premières années, un thème annuel est choisi : « rappel mécanique », « réunion de famille », « mobile être », « étrange air », et « retour sur places ». Depuis 2010, le festival a pris une dimension internationale et devient le « Alès international outdoor festival ». Réalisant un premier échange avec l’Angleterre, le festival s’ouvre aux compagnies européennes et offre même aux alésiens des spectacles en langue anglaise. Soucieux d’offrir des spectacles de haut niveau, le festival se distingue par une ligne artistique forte, stimulant entres autres les artistes de salle à créer pour la rue. Bien implanté, Cratère surfaces attire des professionnels du monde entier qui souvent programment dans leur pays un spectacle découvert à Alès. En 2014, nouvelle étape, le festival déborde des rues d’Alès, s’implante dans les Cévennes et pendant trois jours nous fait découvrir des formes exceptionnelles dans des paysages remarquables, avant de retrouver son euphorie urbaine les deux derniers jours.

Denis Lafaurie

 

Revue de presse 2016

Revue de presse 2015

Revue de presse 2014

Revue de presse 2013

8th, 9th and 10th July 1999: the first edition of Cratère Surfaces, the first festival devoted to street arts in the Languedoc-Roussillon region. Denis Lafaurie, the director of Cratère, la scène nationale (the national scene) in Alès, decided to take his theatre to the streets as a way of going to those who dare to open their doors. Furthermore, he wanted to prove that the role of the actor on the streets is just as significant as their role in the theatre room. During the first few years, an annual theme was chosen: ‘mechanical structures,’ ‘family meeting,’ ‘movement,’ ‘a strange atmosphere,’ and ‘back to the place.’ Since 2010, the festival has become international and has made its name as the “Alès international outdoor festival”. Carrying out its first exchange with England, the festival has opened its doors to European companies and even offers Alesian shows in English. Eager to offer top-level entertainment, the festival is characterized by a strong artistic line-up, encouraging among others, theatre actors to take on the streets. The well-known, Cratère Surfaces attracts professionals from all over the world who often bring shows that they have discovered in Alès back to their own country. 2014, a new era, rooted in the Cévennes, the festival fills the streets of Alès and for three days we discover exceptional works in remarkable landscapes, before it returns to its urban euphoria in its remaining last two days.

Denis Lafaurie

Director of Le Cratère, scène nationale* d’Alès

(* « scene nationale » is a label granted by the French Ministry of Culture to a selection of public theatres, producing and programming contemporary performances)